Ce soir, je vais vous donner une recettes de cuisine qui a une importance particulière pour moi : c’est le premier repas que j’ai fait à mon namoureux, pour fêter nos 1 mois d’amour (hé oui, même si ce n’est pas beaucoup, ça se fête, parce que c’est mon namoureux, qu’il est merveilleux et que je l’aime… Bref !). C'était il y a maintenant plus d'un an...

 

 

Déjà, il faut savoir que moi, les proportions, ben… Je ne les suis pas toujours. Sauf en pâtisserie, où je pense que la réussite d’une recette réside dans la précision du dosage des ingrédients.

 

 

Cependant, quand je lis dans une recette « une cuillère à café de curry », je mets effectivement une cuillère à café de curry… puis je goûte, et je rectifie selon mes goûts et ceux des futurs et heureux goûteurs ! Et parfois je rajoute une épice ou une autre… selon ce que j’ai sous la main.

 

 

Ou alors « ajouter DES raisins secs ». Ben moi je dose à l’œil. Pas trop, mais pas trop peu non plus…

 

 

Et chez moi, marmiton est mon ami !

 

 

Donc tout d’abord,

 

L e poulet au coco 

Préparation : 15 mn
Cuisson : 1 h

Ingrédients :

  • Un poulet en morceaux (j’ai pris des escalopes de poulet que j’ai coupées en dés. Pour deux gros mangeurs, j’ai mis 4 escalopes…)
  • huile d'arachide (j’ai utilisé de l’huile d’olive)
  • Une tomate
  • Un oignon
  • Deux boîtes de lait de coco
  • Une cuillère à soupe de curcuma
  • Une cuillère à soupe de curry
  • Cacahuètes hachées (je n’en ai pas mis)
  • Noix de coco râpée (je n’en ai pas mis)
  • Ail (je n’en ai pas mis)
  • Persil (je n’en ai pas mis)
  • Gingembre (je n’en ai pas mis)
  • sel et poivre

 Faire revenir le poulet coupé en morceau dans l'huile d'arachide.

Ajouter l'oignon émincé très fin, l'ail, la tomate coupée en petits morceaux, le persil, le gingembre, une cuillère à soupe de curcuma, une cuillère à soupe de curry, le sel et le poivre.

Laisser cuire quelques minutes.

Verser sur le poulet la 1ère boite de lait de coco + la moitié de son volume en eau.

Laisser mijoter 20 minutes supplémentaires.

 

 

Pour accompagner ce met, j’ai fait deux accompagnements. Tout d’abord du riz pilaf.

 

Cela consiste à faire revenir du riz « cru » dans de la matière grasse (j’utilise de l’huile d’olive) avec des oignons. Puis lorsque les grains de riz deviennent translucides, j’ajoute un demi litre d’eau additionnée d’un cube de bouillon de volaille. Il faut l’ajouter en plusieurs fois (j’utilise une louche pour doser la quantité ajoutée à chaque fois), et laisser absorber la quantité ajoutée avant d’en reverser.

 

Par la suite je rajoute de l’eau « simple » jusqu’à ce que le riz soit cuit sans être pâteux.

 

Puis, pour rester dans le thème exotique du repas, j’ai ajouté des raisins de Corinthe.

 

Ensuite, j’ai fait des patates douces caramélisées.

 

Préparation : 20 min
Cuisson : 40 min

Ingrédients (pour 8 personnes) :

  • 1,5 kg de patates douces
  • 1 orange non traitée (je n’en ai pas mis)
  • 60 g de beurre
  • 2 càs de sucre
  • 1 càc de cannelle (je n’en ai pas mis)
  • 3 pincées de sel


Faites cuire les patates douces à l'eau salée pendant 20 min. Elles doivent être tendres, sans être molles.

Epluchez-les, et coupez-les en tranches d'1,5 cm d'épaisseur environ.

Préchauffez le four à th 6 (180°C).

Disposez les patates dans un plat allant au four beurré, et saupoudrez-les de sucre et de cannelle.

Parsemez avec le zeste d'orange.
Répartissez dessus des noisettes de beurre. Glissez au four, et laissez caraméliser 20 minutes.

Arrangement personnel : je n’ai pas réparti de noisettes de beurre comme il est indiqué dans la recette. J’ai fait fondre du beurre que j’ai étalé sur les patates coupées en rondelles dans le plat, à l’aide d’un pinceau de cuisine en silicone, puis j’ai saupoudré de sucre en poudre. Ainsi le beurre est réparti sur l’ensemble des patates, et la caramélisation est plus uniforme.

 

 

 

En plus j'ai pris les belles assiettes de Noël, et j'ai mis des bougies sur la table...

 

 

CIMG1132 

Hein qu'elles sont chou, nos assiettes?